Les Annales du Disque-Monde de Terry Pratchett : Sourcellerie

C'est avec un plaisir fou que j'ai retrouvé Terry Pratchett, avec les Annales du Disque-Monde, qui ont le pouvoir de me détendre et de me procurer une sensation de bien-être instantané.
Se plonger dans un nouveau tome de cette saga, c'est un peu comme retrouver un vieux copain. On est triste quand ça s'arrête, et les retrouvailles sont émouvantes. Je n'en attendais pas moins de ce tome "Sourcellerie". Et c'était bien parti, malheureusement la fin m'a perdue... 


Dans ce tome nous retrouvons Rincevent, confronté à des phénomènes étranges au sein de l'Académie de magie. Il est vrai qu'un huitième fils d'un huitième fils à vu le jour quelques années auparavant, endossant le rôle de Sourcellier. Ce Sourcellier, plutôt inconscient de ses pouvoirs, provoque dans le monde des bouleversements sans nom, remettant l'ordre hiérarchique des mages en question. 

Vont alors s'affronter deux sortes de magie, qui vont se faire la guerre et tenter de reprendre le dessus sur les événements. Rincevent et le bagage (oh oui ce bagage, quel bonheur de le retrouver) vont se retrouver au milieu de ce capharnaüm, à la fois spectateurs et acteurs malgré eux des combats entre mages et Sourcellier. 

Quel bonheur de retrouver Rincevent et le Bagage. Ce tome commence fort avec une bonne dose d'humour et c'est là que je me suis rendue compte à quel point les Annales du Disque Monde m'avaient manqué. 

Ce tome ne manque pas d'humour et de personnages hauts en couleurs, comme le Bibliothécaire et Conina, qui n'est autre que la fille de Cohen le Barbare. Tous ces personnages s'articulent parfaitement entre eux et nous offrent une cérémonie de ridicule, de quiproquo et d'absurdités. En bref : ce fût un pur bonheur de retrouver les personnages qui me font tant rire et d'en découvrir de nouveaux. 

L'action s'enchaîne et le rire est au rendez-vous mais voilà... Rincevent part seul dans une quête annexe à un moment du roman, et le rythme se coupe instantanément. L'humour est moins présent et j'ai peiné à terminer ce tome qui pourtant commençait si bien ! Quelle déception ! 

J'ai refermé ce tome avec un goût amer, mais attends de commencer ma lecture du prochain pour me réconcilier avec la saga.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La Passe-Miroir Tome 1 - Les Fiancés de l'Hiver de Christelle Dabos

Un mal pour un bien - Tome 1 de Ndjimi Feumba

Les Royaumes Démoniaques Tome 1 La Roche de Âges de Christopher Evrard