La Passe-Miroir Tome 1 - Les Fiancés de l'Hiver de Christelle Dabos

On ne peut passer à côté de cette saga lorsque l'on flâne sur Instagram. Il est vrai que la Passe-Miroir a rencontré un franc succès. Ne l'ayant toujours pas lu, je l'ai acheté un jour où je flânais dans ma petite librairie préférée, et je ne fût pas déçue un seul instant.


On y suit les aventures d'Ophélie, une jeune fille maladroite et mal-à-l'aise dans sa peau, passionnée par son métier de Liseuse au musée. Ce ne sont pas les livres qu'Ophélie Lit, mais plutôt les objets, afin d'en déceler les secrets de leur passé. Son pouvoir ne s'arrête pas là puisqu'elle peut également traverser les miroirs afin de se déplacer d'un endroit à un autre. 

Loin d'avoir envie de se marier, elle refuse tout prétendant, ce qui fait le malheur de sa famille. Ophélie préfère de loin la quiétude de son musée, et la compagnie de son oncle, qui lui apprend à maitriser ses pouvoirs. 

Mais voilà qu'un jour elle se retrouve contrainte à partir pour le Pôle, car elle est promise à un homme sur une autre "arche" que la sienne. 
Ophélie se retrouve alors forcée de quitter sa vie tranquille pour aller vivre à la Citadelle, où les mœurs et la culture diffèrent radicalement de ce qu'elle a connu jusqu'alors. 
Ici les familles rivalisent d'ingéniosité pour se détruire et prendre le pouvoir. Entre trahisons et faux-semblants, cette nouvelle vie la plongera au cœur des affres de cette société étrangère à tout ce qu'elle a pu connaitre. 

Lui reste ce mystère : qui est son futur mari, et pourquoi l'a-t-on choisie elle pour se lier à lui ?

Dès les premières pages, le style de l'autrice m'a réellement conquise. C'est un véritable voyage qui débute, coloré par tous ces personnages que l'on rencontre et par l'humour qui imprègne le livre du début à la fin. 

Christelle Dabos nous transporte dans l'univers du Pôle, peuplé de ces familles qui s'affrontent jusqu'à la destruction. Sa plume est délicate, riche et variée. Elle nous happe dès le commencement et nous fait découvrir toutes les facettes du monde qu'elle a crée. le vocabulaire est riche et varié, et la plume de l'autrice tout en humour nous scotche dès le commencement. 

Ophélie est touchante et attachante. J'avais peur de trouver une héroïne passive, qui subit son sort, ce que j'avais vécu en lisant Un Palais d'Epines et de Roses. Ophélie est ici tout sauf passive. C'est une héroïne pleine d'humour et de ressources, qui cherche sans cesse le moyen de protéger sa vie. 

Globalement, les personnages secondaires ne sont pas en reste, et sont hauts en couleurs. J'ai beaucoup aimé Renard, Roseline et Gaelle. Chacun a son vécu, sa personnalité, et tous sont très détaillés et étoffés. L'autrice a fait un très gros travail d'approfondissement de son univers. 

Jusqu'à la fin elle nous tient en haleine, créant en nous le doute sur l'intégrité des personnages secondaires. Cet univers rempli de trahisons en tout genre nous plonge dans l'inconnu, et notre confiance n'est accordée à personne. Le doute persiste tout au long de la lecture, et jamais ne sont arrivés des évènements que j'aurais pu prévoir. 

L'univers se construit et s'étaye sous nos yeux en même temps qu'Ophélie va de découverte en découverte.
J'ai tout simplement adoré ! La fin du tome nous laisse en plan, en quête de la suite de cette histoire remplie de rebondissements. 

Commentaires

  1. Hello !
    J'ai acheté le roman il y a quelques jours, (oui je suis très en retard ahah), et j'ai tellement entendu parler de celui-ci en bien, j'ai peur de placer la barre trop haute.
    Mais merci pour ton avis, j'ai hâte de le sortir de ma p.a.l !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello ! Oui je comprends j'avais les mêmes craintes au début car moi aussi j'en avais entendu énormément de bien donc j'avais vraiment peur d'être déçue, mais ce ne fût pas du tout le cas ! Sors-le vite de ta PAL et bonne lecture à toi !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Le Puits des Mémoires - Gabriel Katz

Meurtres pour rédemption - Karine Giébel