Engrenages et sortilèges - Adrien Tomas

C'est encore une fois en flânant dans ma petit librairie préférée que je suis tombée sur le premier livre du genre Young Adult d'Adrien Tomas, qui a pour habitude de produire des oeuvres de SFFF pour adultes.  

La couverture de ce livre m'a tout de suite intriguée et je me suis jetée sur ce roman qui me donnait envie depuis plusieurs mois que je le voyais tourner sur Instagram et autres réseaux sociaux. 



On y suit les aventures de Cyrus et de Grise, lui étant un ésothéricien plutôt doué, fils de la première Générale des armées de l'Empire, elle, mécanicienne précoce, fille d'un grand ingénieur d'état. 

Malgré leurs différences de caractères et de façon de vivre, tous deux sont issus de milieux plutôt aisés et ont la chance de pouvoir étudier dans la grande Académie, au lieu d'apprentissage de la magie et de la mécanique. 

Malgré le rayonnement et l'élitisme de cette école, elle voit en son sein s'affronter les mécaniciens et les ésothériciens : les mécaniciens représentent la technologie nouvelle, qui fait à la fois peur et est également trop novatrice pour les ésothériciens, attachés aux traditions et aux secrets de la magie telle qu'elle est enseignée dans les vieux grimoires. Ils sentent parfois que cette poussée d'avancée technologique pourrait un jour les remplacer. 

Cyrus et Grise n'échappent pas à cette rivalité, et se moquent régulièrement l'un de l'autre, tout en n'hésitant pas à se mettre des bâtons dans les roues. 

C'est alors qu'un évènement va les réunir tous deux, et qu'ils vont devoir apprendre à collaborer dans un but commun : sauver la société dans laquelle ils vivent, menacée par différents évènements, et par la gangrène de la classe politique de l'Empire. Ils vont alors devoir apprendre à se connaitre et à se considérer, mais vont également devoir cohabiter et collaborer avec les rebus de la société. 


Ce roman mélange donc un univers Fantasy pure et classique, avec un univers steampunk. La couverture magnifique de ce livre nous montre d'ailleurs bien le savant mélange composant ce roman. Jamais je n'avais lu de livre du style steampunk et je craignais vraiment que cela me bloque dans la lecture de ce roman. Eh bien le résultat est que je pense que je vais me pencher sérieusement sur l'univers steampunk car j'ai adoré !! 


Cyrus et Grise sont des personnages réellement attachants et bien plus complexes qu'il n'y parait. On prend un plaisir fou à les suivre l'un comme l'autre, malgré leurs différences et leurs faiblesses respectives. Ils sont parfaitement dosés et extrêmement bien amenés dans le roman. 

Il faut dire que ce livre est extrêmement bien écrit ! Les chapitres sont courts alors la lecture est plutôt fluide. Les personnages sont très bien choisis, amenés, dosés, décrits, et on s'y attache très vite. Les actions sont parfaitement bien menées ! Ce roman est trépidant dès les premières pages, et on se plonge sans aucun problème dans l'intrigue. 

Mais je dois dire que ce que j'ai préféré de ce roman, c'est son engagement non moralisateur. L'auteur réussi le tour de force de nous dépeindre une société injuste, corrompue et meurtrière, sans nous emplir la tête d'un discours politique empreint de haine des institutions. 
Ce côté engagé apporte la touche qu'il faut à ce roman pour être un grand roman. 
Cette société est corrompue, laissant dans le fossé les plus démunis, les plus pauvres, les plus fragiles, les soldats oubliés du pouvoir, les mutilés, les penseurs un peu trop dérangeants. Cette société va venir percuter de plein fouet les idéaux de nos jeunes héros qui vont devoir composer avec autant que se battre contre elle. 

Cette dimension politique fait échos à notre société actuelle et nous questionne sans cesse sur la place de chacun et sur les conditions de vie de chaque personne dans notre société. Ceci en fait, selon moi, un roman plus qu'intelligent, l'auteur a très bien dosé cet aspect de son oeuvre. Ainsi il nous fait nous questionner et nous repositionner sans pour autant nous culpabiliser ou poser un acte de jugement sur quiconque. 

Quel ingéniosité ! 


En bref j'ai adoré ce livre d'Adrien Tomas. Le seul regret que je pourrais avoir est que ce roman est un roman unique. L'univers est tellement bien exploité est décrit, à la fois complexe mais tellement abordable que l'on ne souhaite qu'une seule chose, qu'il perdure dans de futurs tomes. Me dire que je ne retrouverai plus Cyrus et Grise, mais aussi tous les autres personnages hauts en couleurs du livre me met un pincement au cœur !  

Sautez sur ce roman, vous ne le regretterez pas, et pour ceux qui ne connaissent pas le steampunk, ce roman représente un bon moyen pour commencer à mettre un petit pied dans l'univers. Alors foncez !! 


























Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La Passe-Miroir Tome 1 - Les Fiancés de l'Hiver de Christelle Dabos

Le Puits des Mémoires - Gabriel Katz

Meurtres pour rédemption - Karine Giébel