L'instinct du Troll - Jean-Claude Dunyach

Salut à tous !
Le voici enfin, le bilan de cette lecture complètement folle !
J'avais tellement hâte de le lire, que je pense avoir eu d'énormes attentes. J'avais peur d'être au final déçue par un roman fantasy pseudo-humoristique, avec des reliquats de l'âme de Terry Pratchett.
Bref, je l'attendais avec impatience autant que je l'attendais au tournant.



L'instinct du troll par Dunyach
                  Résumé :

Glissez-vous dans l'intimité d'un troll le temps de quatre aventures qui font trembler la terre jusqu'aux tréfonds des mines les plus obscures.
Bien sûr, pour cela, vous allez devoir franchir les falaises du Désespoir, affronter les périls du col des Assassins et vous enfoncer dans les marais de la Mort sinueuse, mais ne vous inquiétez pas : après, c'est fléché. Et, avant, mieux vaut savoir que, s'il faut qu'un troll s'habille pour une occasion spéciale, il convient de le prévenir dix ans à l'avance.
Surtout, n'oubliez jamais que l'eau ferrugineuse est un fléau qui ravale le troll au rang de l'homme.
Alors, vous qui entrez ici, laissez toutes espérance ainsi que vos affaires personnelles au vestiaire.
Et n'oubliez pas de rapporter vos notes de frais.


Mon avis: 

Tout commence avec une catastrophe mondialement connue dans le monde de l'entreprise : le stagiaire. Celui derrière qui l'on doit repasser sans cesse, celui que l'on perd au détour d'un couloir ou en salle de pause, celui qui nous colle quand au contraire on aurait aimé le perdre. Ça pose des questions un stagiaire. On doit le nourrir, lui apprendre la vie et faire en sorte qu'il se taise le plus possible. 

Et bien tout part de là, dans l'instinct du Troll. Ce stagiaire qui va en faire voir des vertes et des pas mûres à notre héro (Héro ? Vraiment ?) : un Troll. 
Un vrai de vrai, gros, pataud, pas des plus futés.

Et nous voici plongé dans le monde du travail en entreprise, soumis à ses règles toutes plus absurdes les unes que les autres, et aux pertes de temps inhérentes à toutes ces strates décisionnelles. 
Ce troll nous emmène dans son monde : la quête. La quête que l'on prépare avec planning prévisionnel et qu'on termine en notes de frais. La quête où l'on rencontre tout type de personnages du monde de la Fantasy, mais .... Qui ont un peu souffert .... Licornes sous substances, berserkers cherchant la paix, et j'en passe ... 

Chaque phrase est moins absurde que la suivante, et Jean-Claude Dunyach nous fait revisiter tout l'univers Fantasy, nous le réapprend et rétablit des vérités trop longtemps cachées, comme par exemple ces légendes qu'on croit tous connaitre mais qui en fait ne sont que le reflet de son monde humoristique, absurde, et .... très humain. 

Du génie qui nous fait rire à chaque page, sans se torturer cérébralement à tenter de comprendre chaque jeu de mot, chaque référence. En effet tout est fluide, étudié, simple. 
Le rire sort en quelques millièmes de secondes et il n'en faut pas plus pour se rendre compte que cet auteur a du génie. 

Du génie que je retrouverai dans le deuxième, et, d'après l'auteur, également dans le troisième tome.




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La Passe-Miroir Tome 1 - Les Fiancés de l'Hiver de Christelle Dabos

Le Puits des Mémoires - Gabriel Katz

Meurtres pour rédemption - Karine Giébel